Saison 2018-2019

 

Pianiste amateur, vous souhaitez présenter un programme à une rencontre ? : Adhérez à notre association pour pouvoir vous connecter et voir apparaître le lien d’inscription en bas de page.

Vous aurez aussi la possibilité d’accéder aux vidéos des concerts et de participer à notre forum en ligne.

L’adhésion peut s’effectuer en ligne : adhésions



 

Téléchargez la brochure 2018-2019 :

Brochure 2017-2018

 

Pianothé reprend les rencontres musicales du dimanche après-midi, où pianistes amateurs et professionnels prennent tour à tour le piano !
Chaque rencontre est l’occasion de d’inviter et découvrir un jeune concertiste lyonnais issu du CNSMD avec un récital de ¾ d’heure.
Les nouveautés cette année :

Huit rencontres viendront ponctuer l’année :

  • Dimanche 14 octobre 2018, Salle Witkowski. Concertistes : Lyuba ZHECHEVA et Grégory BALLESTEROS
  • Dimanche 11 novembre, Magasin Backline Lyon. Concertiste : Mao HAYAKAWA
  • Dimanche 16 décembre 2018, Salle Witkowski. Spécial Master Class : Florian CAROUBI
  • Dimanche 13 janvier 2019, Salle Witkowski. Concertiste : Fanny BRACCO
  • Dimanche 10 février 2019, Salle Witkowski. Concertiste : Coralie KARPUS
  • Dimanche 24 mars 2019, Salle Witkowski. Concertiste : Hugo PHILIPPEAU
  • Dimanche 19 mai 2019, Salle Witkowski. Spécial jazz: Alexandra ROSHCHINA et Didier MARTIN (trompette) « Broadway »
  • Dimanche 16 juin 2019, Salle Witkowski. Concertiste : Stefan CASSAR

Les horaires sont 15h00 à 18h30.

Lieu des rencontres :
Salle Witkowski : Palais Bondy, 18 Quai de Bondy, 69005 Lyon
Une rencontre aura lieu dans le magasin « Backline piano » : 9 Boulevard Edmond Michelet, 69008 Lyon. Un grand merci à M. Willig pour son accueil !

Le traditionnel récital des pianistes de PianoThé
aura lieu au Conservatoire de Lyon le samedi 13 avril 2019 en soirée.

Thème du concert : l’eau (océans, rivières, fontaines… tout est possible !)

Au plaisir de nous retrouver lors de ces rencontres musicales !

 

Rencontre du 16 juin 2019, Salle Witkowski

15h00 1ère PARTIE AMATEUR

  • Sylvia Ullrich : G.F. Haendel, Suite en ré mineur – HWV 436
  • Catherine Joseph : F. Schubert, Impromptu Op. 142 n° 1
  • Romane Carbonnel : R. Schumann, Carnaval de Vienne Op. 26 – 1er mvt
  • Gregoire de Veron : F. Chopin, Nocturne Posthume n°20 en do dièse mineur
  • Kaori Tsujioka : F. Chopin, Scherzo n°2 en si bémol mineur, op. 31
  • Christiane Paulin : Albert Lavignac, Galop Marche

Pause

  • Jacques MICHEL : F Chopin, Nocturne op. 9 n°2
  • Pascaline Bricca : E. Granados, Danses espagnoles n°2, 5 et 11
  • Thérèse Montloup : R. Schumann, Romance Op. 28 N° 3
  • Emmanuel Monneron : L.v. Beethoven, Sonate n°21 en Do Majeur « Waldstein », 1er Mouvement
  • François de Larrard : H. Purcell, Toccata en la majeur (Z.D 229)
    Cl. Debussy, Préludes N°1 (Danseuses de Delphes) et N°2 (Voiles) du premier cahier

17h00 CONCERTISTE : Stefan CASSAR

  • « Autour de Liszt », avec notamment la grande sonate en si

 

BIOGRAPHIE

 

Rencontre du 19 mai 2019, Salle Witkowski

Spécial jazz

15h : 1ère partie Amateurs

  • Jean-Yves et Loïc Simonet : S Bechet, Petite Fleur
  • Hélène Troncin : Standard jazz, Krishna song
  • Nelly Denurra : Kosma et Prévert, les Feuilles mortes – Voix guitare
  • Catherine JULLIEN : Didier SQUIBAN, Ledenez
    Auteur inconnu, Etude de jazz
  • Thierry Lambert : D. Ellington, Mood Indigo
  • Thérèse Montloup : S. Joplin, The Entertainer
  • Yves d’Afflon : Standards jazz, Saint James Infirmary
    Summertime
    Sweat Georgia Brown
  • Christaine Paulin : S. Joplin, Maple Leaf Rag
    S. Joplin, The Cascades
  • François de Larrard : F. de Larrard, Last glance
    F. de Larrard, Southern march
  • Emmanuel Monneron : G. Gershwin, Rhapsody in Blue

17h00 CONCERTISTES : Alexandra ROSHCHINA (piano) et Didier MARTIN (trompette)

 

 

BIOGRAPHIES

 

Récital des pianistes amateurs du 13 avril 2019 – 19h, Conservatoire de Lyon

19h

  • François de LARRARD : F. Couperin, Les Ondes (extrait du 5° ordre des pièces de clavecin)
    J. Ph. Rameau, Les Tourbillons (extrait de la suite en ré majeur pour clavecin)
    C. Debussy, L’isle joyeuse
  • Jean-Yves SIMONET, D. GAILLOT : T. Cottrau, Santa Lucia (barcarolle napolitaine)
  • Jean-Yves SIMONET, Hélène TRONCIN : F.Schubert, la Truite
  • Catherine JULLIEN, Kodjo AGBENU : F. Schubert, Auf dem Wasser zu singen
  • Catherine JOSEPH : Claude Debussy, La Cathédrale Engloutie
  • Thérèse MONLOUP : Cl. Debussy, Estampes, Jardins sous la pluie
  • Kaori TSUJIOKA : John Schmidt, Waterfall
    Noriko Matsueda/Takahiro Eguchi, Eternité: la mémoire de la lumière et la vague

Pause

  • Paulette/Yves/Thierry MARECHAL/D’AFFLON/LAMBERT : P. Zilcher, Barcarolle Op 80 N°1
  • Thierry LAMBERT : F. Menselssohn, Chanson de Gondolier Op 19 N°6
  • Paulette MARECHAL : J. Offenbach, Barcarolle
  • Bernard PELLECUER : F. Liszt, Au lac de Wallenstadt (première année de Pèlerinage – Suisse)
  • Dominique GAILLOT : F. Liszt, Les jeux d’eaux à la villa d’Este
  • Mireille RAMOIN : G.F. Haendel, Water Music, Allegro
  • Christiane PAULIN : J-F Dandrieu, Les Tourbillons
    S. Joplin, The Cascades
  • Pascaline BRICCA : B. Britten, Early morning bathe
  • Antonio URAS : C.V. Alkan, La Chanson De La Folle Au Bord De La Mer Op.31 No.8
    Eleni Karaindrou, « By the sea » (Eternity and a day)
    L. Berio, Wasserklavier
    F. Chopin, Étude op.25 n.12 « L’Océan »

Cliquer sur l’image pour télécharger le pdf

 

Rencontre du 24 mars 2019, Salle Witkowski

15h00 1ère partie AMATEURS

  • Thierry LAMBERT, Patrick et Luciole LINGELSER
    : L. Farenc, Trio op 44 – Adagio
  • Jacques MICHEL : W-A Mozart, Fantaisie n°3 en ré mineur
  • Jean-François HASSENFRATZ : G.F. Händel, Suite en Sol majeur HWV441
  • Hélène TRONCIN : R. Schumann, Scènes d’enfant – Berceuse
  • Pascaline BRICCA1 : R. Schumann, Scènes de la forêt Op 82 (extraits)
  • Becky RAWLINGS : R. Schumann, Fantasie en Ut majeur Opus 17 – 1ère partie

16h00 2ème partie AMATEURS

  • Nelly DENURRA : J-S. Bach, Partita n°2 Sinfonia do mineur
    Sommavilla
  • Pierre CURVALE : F. Schubert, Andante sonate opus 143
  • Jean-François CHENARD : L.van Beethoven, Sonate Op 10 n°1 (1er mvt)
  • Dominique GAILLOT : S. Prokofiev, Sonate n°8, 2ème mouvement
  • François de Larrard : L.v. Beethoven, Trio opus 1 N°3 en ut mineur (extraits)

17h00 CONCERTISTES :
Hugo PHILIPPEAU (piano) et Chloé JACOB (soprane)

  • Chopin : scherzo n°1
  • Dvorak : mélodies tziganes (piano-chant)
  • Rimski-Korsakov : mélodies (piano-chant)
  • Tchaïkovsky : mélodies (piano-chant)
  • Liszt : après une lecture du Dante
  • Rachmaninov : mélodies (piano-chant)

 

 

BIOGRAPHIE HUGO

BIOGRAPHIE CHLOÉ

 

Rencontre du 10 février 2019, Salle Witkowski

15h00 1ère PARTIE AMATEUR

  • Hélène TRONCIN : Fr. Chopin, Mazurka op 17 n°4
  • Pierre CURVALE : Fr. Schubert, Drei Klavierstücke D946 n°1
  • Thérèse MONLOUP : Fr. Schubert, Drei Klavierstücke D946 n°2
  • Antonio URAS : Fr. Schubert, Drei Klavierstücke D946 n°3
  • Romane CARBONNEL : Fr. Chopin, Scherzo n°1 Op. 20
    J-S. Bach, Suite Française n°5 : extraits

16h00 PAUSE

  • Yves D’AFFLON : C.P.E. Bach, Solfeggio in C minor, H.220
  • Christiane PAULIN : P.I. Tchaïkovsky, Valse sentimentale de l’op 51
  • Paul VIEILLARD : J. Haydn, Sonate Hob XVI/52, 2ème mvt
  • Thierry LAMBERT : Fr. Chopin, Nocturne Op 9 N°1
  • Mireille RAMOIN : A. Khatchaturian – Valse (issue de la suite orchestrale « Mascarade »)
  • Catherine JOSEPH : S. Rachmaninoff, Prélude Opus 3 N° 2
  • Dominique GAILLOT : Cl. Debussy, La Fille aux Cheveux de Lin / Clair de Lune
  • Emmanuel MONNERON : Fr. Chopin, Ballade en Fa majeur, Opus 38, n°2

 

17h00 CONCERTISTE : Coralie KARPUS

  • Debussy : Estampes (Pagodes / Soirée dans Grenade / Jardins sous la pluie)
  • Albeniz : Iberia, 1er cahier (Evocacion / El Puerto / El Corpus en Sevilla)
  • Chopin : Scherzo n4 op 54

 

 

PRESENTATION

 

Rencontre du 13 janvier 2019, Salle Witkowski

15h00 1ère partie AMATEURS

  • Jacques MICHEL : DAQUIN Le coucou
    J.S BACH, Prélude
  • Thierry LAMBERT / Dominique GAILLOT : J. BRAHMS, valses op.39, n° 1, 2, 15, 16
  • Dominique GAILLOT : F. SHUBERT, Andantino de la sonate en la maj D.959
  • Mireille RAMOIN : John WILLIAMS, Cavatine
  • Yves D’AFFLON : J.S. BACH, Petit prélude (n°6 de petits préludes et fuguettes)
  • Hélène et Nelly TRONCIN : Populaire kjlezmer, Halleluya et Donna
  • Pierre CURVALE : J. BRAHMS, Intermezzos op.117 n°1 et 2
  • Kaori TSUJIOKA : F. CHOPIN, Ballade n°4 en fa mineur, op.52
  • François DE LARRARD : Improvisations libres

 

17h CONCERTISTE : Fanny BRACCO

  • Cl. DEBUSSY : Les collines d’Anacapri
    Estampes
  • Fr. POULENC : Mélancolie
  • G. FAURÉ : Thème et variations
  • M. RAVEL : A la manière de Borodine
    A la manière d’Emmanuel Chabrier
    Toccata (extraite du Tombeau de Couperin)

 

 

CV Fanny

 

Rencontre du 16 décembre 2018, Salle Witkowski

Spécial Master-class

15h :

  • Hélène TRONCIN : E. Granados Valses poétiques n° 5 et 6
  • Hélène TRONCIN et Nelly DENURRA : M. Ravel, ma Mère l’Oye – Jardin Féérique
  • Nelly DENURRA : J. Hisaishi, le Château Ambulant – Thème
  • Christiane PAULIN, Bruno JANIN : E. Elgar, Salut d’amour (flûte et piano)
       M. Glinka : Nocturne (flûte et piano)
       G. Fauré : Berceuse (flûte et piano)
  • Jacques MICHEL : F. Chopin, Nocturne n°20a
  • Dominique GAILLOT, Thierry LAMBERT : J. Brahms, Valses op.39 n° 3,4
  • Dominique GAILLOT : R. Schumann, Kreisleriana op.16 n° 1
  • Catherine Joseph : F. Chopin, Larghetto du Concerto N° 2 (adaptation pour piano seul)
  • François de LARRARD : S. Simon, Ve Suite des pièces de clavecin: La La-Corée – La L’arrard
  • Pierre CURVALE : F. Schubert, Sonate pour piano en la mineur op 143, 1er mouvement allegro giusto

16h30 Master class avec Florian CAROUBI

  • Antonio URAS : F. Schubert, 1er impromptu op 90
  • Kaori TSUJIOKA : Chopin 4ème ballade

18h Récital concertiste : Florian CAROUBI

  • R. Schumann, Carnaval op.9
  • M. Moussorgski, Tableaux d’une exposition

 

 

PRESENTATION

 

Rencontre du 11 novembre 2018, Magasin « Backline piano »

15h00 1ère partie AMATEURS

  • Paulette MARECHAL : Erik Satie, 5ème Gnossienne
  • Thierry LAMBERT / Dominique GAILLOT : M. Ravel, Pavane pour une Infante Défunte (4 mains)
  • Dominique GAILLOT / Laetitia BARON : S. Rachmaninov, Romance de la 2ème suite pour 2 pianos
  • Thérèse MONLOUP : E. Chabrier, 4ème pièce pittoresque : Idylle
  • Kaori TSUJIOKA : L.V. Beethoven, Sonata n° 21, Op. 53, « Waldstein » 1er mvt

Pause thé

15h45 2ème partie AMATEURS

  • Yves d’AFFLON : Greensleeves (Air traditionnel)
  • Hélène TRONCIN : M. Moussorgski, le Vieux Chateau (Tableaux d’une Exposition)
  • Nelly DENURRA : A. Piazzolla, Libertango
  • Antonio URAS : F. Schubert, Impromptu op. 142 n.3
  • François de LARRARD : R. Schumann, Carnaval op. 9 (extraits)

 

16h30 CONCERTISTES : Mao Hayakawa et Florian Erpelding

  • Barcarolle op.60 de F. Chopin
  • Prélude, Choral et Fugue FWV21 de C. Franck
  • Sonate pour Violoncelle et Piano op.19 de S. Rachmaninov

 

 

 

BIOGRAPHIES

 

Rencontre du 14 octobre 2018, Salle Witkowski

15h00 1ère partie AMATEURS

  • Catherine Jullien : Jean Sibelius, Etude op.76 n°2
  • Dominique Gaillot : Frédéric Chopin, Polonaise Fantaisie op.61
  • Kaori Tsujioka : L.V. Beethoven, Sonate No.21 Op.53 « Waldstein », 3ème mvt
  • Sylvia Ullrich : P. Tchaïkovski, Les saisons op.37a – Octobre et Décembre
  • Thierry Lambert : D. Cimarosa, Sonate en Fa Majeur
  • Yves D’Afflon / Thierry Lambert : A. Diabelli, Sonatine Op 163 N°1
  • Hélène Troncin : E.Satie, 1er Gnossienne
    E.Granados, Valse poétique n°3
  • Antonio Uras : F. Schubert, Impromptu

 

17h CONCERTISTES : Lyuba Zhecheva et Grégory Ballesteros

  • Mozart : Sonate en Do majeur, K521
  • Czerny : Grande sonate brillante en Do mineur, op 10
  • Schubert : Fantaisie en fa mineur, D940

 

 

 

BIOGRAPHIE LYUBA
BIOGRAPHIE GREGORY

 

Fanny Bracco est née en 1996.

Elle commence ses études musicales à Lyon, sa ville natale, d'abord au Conservatoire Régional puis au Conservatoire National Supérieur de Musique (CNSMDL) qu'elle intègre en 2017.
Elle y poursuit actuellement ses études dans la classe de piano en vue de l'obtention d'un Master d'interprétation en 2023.

Elle a reçu l'enseignement de grands pianistes parmi lesquels Hervé Billaut, Bernard d'Ascoli, Carine Zarifian, et Jérôme Granjon. Elle participe également à de nombreuses master-classes et académies telles que « Musique à la Prée » (2020) ou encore l'Académie Musicale de Villecroze (2021).

Depuis plusieurs années, elle a l'opportunité de travailler régulièrement avec le pianiste compositeur et pédagogue Carlos Roqué-Alsina qui complète sa formation musicale.

Son cursus lyonnais l'amène à jouer dans quelques grandes salles de cette ville, notamment
la salle Molière, l'amphithéâtre de l'Opéra de Lyon, le théâtre Kantor de l'ENS, et la Bourse du Travail où elle se produit en soliste avec l'orchestre symphonique du CRR de Lyon.

Elle s'est produite en France au « Festival Romantique du Loir » (2020) et en Italie dans le cadre du Festival « Piano City Milano » (2021).
En tant que soliste, on a pu l'entendre dans le concerto pour piano k.246 de Mozart sous la direction de Arthur Schoonderwoerd au Festival de Besançon-Montfaucon.

Elle a aussi l'occasion de donner plusieurs récitals jeunes talents en France où elle est invitée par des associations telles que « Musique à Groix » (Bretagne), le « Moulin d'Andé » (Normandie), ou encore « PianoThé » (Lyon).

Elle est lauréate d'un prix au Concours International de Musique Léopold Bellan (2020).

Intéressée par tous les différents aspects du métier de pianiste, elle a également étudié la musique de chambre ainsi que l'accompagnement au piano et la pédagogie à Paris. Elle est titulaire d'un D.E.M d'écriture musicale.

Fanny vient d'être admise à la prestigieuse Universität für Musik und Darstellende Kunst à Vienne en Autriche, où elle bénéficiera (à partir de février 2023) de l'enseignement d'Avedis Kouyoumdjian dans le cadre d'un programme Erasmus.

Musicien aux multiples facettes, Grégory Ballesteros s'engage dans les projets les plus divers, au croisement des arts et des esthétiques. Formé au Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon (piano, musique de chambre, pédagogie, musique à l'image), il développe parallèlement une approche personnelle de l'improvisation et de la composition. 

Il collabore avec la compagnie la Cordonnerie, la Colonie Bakakaï, le chorégraphe Yuval Pick et le Centre national chorégraphique de Rillieux-la-Pape, l'Orchestre national de Lyon, l'Orchestre de Mulhouse, l'Orchestre de Bretagne, les ensembles Op-Cit et Accroche Note ainsi qu'avec de nombreux artistes vidéastes, chanteurs, danseurs, comédiens, metteurs en scène. Il se produit sur de nombreuses scènes françaises : Festival Chopin de Bagatelles, Festival de l'Epau, Biennale Musiques en scène/Grame, Festival C'est pas classique de Nice, Nuits du Suquet, Abbaye de Royaumont, Septembre musical de l'Orne ; et à l'étranger : Finlande, Italie, Allemagne, Canada, Brésil, Maroc, Bulgarie... 

Il est invité à jouer aux côtés de musiciens tels que Sabine Devieilhe, Alain Buet, Mathieu Romano, David Violi, les solistes de l'Orchestre national de Lyon et de l'Orchestre national de Strasbourg... Il réserve une place importante à la musique d'aujourd'hui et travaille avec les compositeurs François-Bernard Mâche, Ivan Fedele, Philippe Hersant, Raphaëlle Biston, Helmut Lachenmann, Betsy Jolas,... 

Titulaire du certificat d'aptitude et d'un master d'enseignement, Grégory Ballesteros est professeur à l'Ecole nationale de musique de Villeurbanne et enseigne également à l'INSA et au CNSMD de Lyon.

Passionnée par les échanges artistiques en tout genre et sans cesse motivée par de nouvelles expériences musicales, Lyuba partage ses activités entre concerts en solo ou en musique de chambre et collaborations avec le théâtre. Elle est par ailleurs une pédagogue qui aime transmettre sa passion pour la musique et enseigne au CRR de Saint-Etienne. Amoureuse de voyage et de nouvelles rencontres artistiques, cette pianiste d'origine bulgare s'est déjà produite en Europe, en Amérique et en Asie.

Elle est laureate de la fondation « Cziffra » et est invitée à jouer dans des festivals tels que la Roque d'Anthéron (France), Trondheim International Chamber Musical Festival (Norvège), Knaiselhall Chamber Music Festival (USA), ou Festpiele Mecklenburg-Vorpommern (Allemagne).

Un récital solo au Musikverien de Vienne fait l'objet d'un enregistrement live paru chez l'edition Arterra.

Elle fonde en 2010 le trio L avec Louis-Jean Perreau et Louison Crès et joue aux côtés de musiciens tels que Daniel Hope, Claire Désert, Jean-Paul Fauchecourt.

Lyuba explore un large répertoire pour piano à 4 mains avec son partenaire Grégory Ballesteros avec lequel elle remporte le prix spécial du concours international de Valdberg. Diplômée des grandes institutions européennes (CNSMD de Lyon et de Paris, Université de Vienne en Autriche, Conservatoire de Sofia), Lyuba se forme auprès de Jean-Claude Pennetier, Géry Moutier, Paul Gulda, François-René Duchâble.

Elle est titulaire du certificat d'aptitude de professeur de piano.

Mao HAYAKAWA

Mao HAYAKAWA est née à Hamamatsu au Japon. Elle commence l’étude du piano à l’âge de 4 ans aupès de Sachiko KOYAMA et Megumi HYUGA.

Elle entre à l’École Normale de Musique de Paris en 2007 dans la classe de Dominique GEOFFROY. Puis en 2009, elle entre au CRR de Boulogne-Billancourt dans la classe de David SAUDUBRAY où elle obtient son D.E.M. Et elle découvert la musique de chambre grâce à Hortense Cartier-Bresson. Elle entre dans sa classe en cycle spécialise en trio avec Alexandre Pascal et Clément Peigné.

Elle entre alors au CRR de Paris en 2013 dans la classe de Hugue LECLERE, et obtient un Diplôme de Concertiste.

En 2014 elle est admise au CNSMD de Lyon dans la classe de Hervé N'KAOUA et Thierry Rosbach et obtient son DNSPM avec un prix spécial de musique de chambre.

En 2017 elle continue son étude au CNSMD de Lyon en Master dans la classe de Laurent Cabasso et Hélène Bouchez.

Elle participe au plusieurs master classes avec Stephen Kovacevich, Akiko Ebi... puis elle participe au plusieurs projets, et en 2018 elle participe au festival de Chopin de Paris et festival de Piano d'hier talents d'aujourd'hui du château d'Aulteribe et du domaine royal de Randan avec plusieurs pianos historiques.

Tout au long de ses études, elle bénéficie par ailleurs des conseils de Romain DESCHARMES.

 

Florian ERPELDING

Florian découvre le violoncelle à l’âge de 6 ans. Après avoir obtenu un D.E.M au conservatoire de Nice puis une licence de Mathématiques, il réussit le concours d’entrée au C.N.S.M.D de Lyon et intègre la classe d’Yvan Chiffoleau en septembre 2013. 

Il y développe alors sa technique instrumentale, participe à de nombreuses masterclasses, bénéficiant notamment des conseils de Roland Pidoux, Philippe Muller, JeanGuihen Queyras, Arto Noras, ou encore Frans Helmerson. 

Durant ces années, c’est une véritable passion pour la musique de chambre qui l’amène à se produire au sein de diverses formations, sous l'impulsion de Yovan Markovitch et Dana Ciocarlie. 

En juin 2015, l’envie de partager la musique vers un nouveau public, le pousse à collaborer avec le Sweet Orchestra in Lyon : il fait ses débuts en soliste en interprétant la version originale des Variations sur un thème Rococo de Tchaikovsky.  Depuis novembre 2017, il occupe le poste de violoncelle solo à l'Orchestre de Pau Pays du Béarn. 

En juin 2018, Florian termine son cursus de Master au C.N.S.M.D de Lyon avec une Mention TB à l'unanimité et les félicitations du jury. Il intègrera de façon permanente en janvier prochain l'Orchestre Symphonique de Norrköping en Suède.

Musicien éclectique et passionné, Florian Caroubi aborde avec enthousiasme aussi bien le répertoire de piano seul que la musique de chambre, l'accompagnement de chanteurs ou encore la direction d'orchestre. Son activité musicale lui permet de voyager dans différents pays comme l'Ile de Malte, les Pays-Bas, l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne, la Belgique, la Malaisie...

Il se produit, en tant que pianiste, en récital dans des salles prestigieuses telles que la Philarmonie de Berlin, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Teatru Manoel à La Valette (Malte), le grand théâtre DeSingel à Anvers, le Théatre du Jeu de Paume à Aix-en-Provence, l’Abbaye de Silvacane, la Salle Molière et l'Auditorium à Lyon et bientôt l’Opéra de Lille, le Flagey à Bruxelles.

Il est invité à jouer en soliste avec l’Orchestre de Chambre de Toulouse ainsi qu'avec l'Orchestre de Chambre de Chisinau. Il participe épisodiquement à des émissions radiographique ou télévisé en France (France Musique, RCF, France 3), aux Pays-Bas et en Belgique.

Puisant la richesse de son univers musical dans la rencontre et le partage avec d'autres musiciens, Florian Caroubi se produit avec des interprètes réputés tels que le clarinettiste Nicolas Baldeyrou, les soprani Elsa Dreisig et Nadine Koutcher, le baryton Hans Pieter Herman.Passionné en particulier par l'art vocal, il crée un duo avec la talentueuse mezzo-soprano Adèle Charvet avec laquelle il se produit très régulièrement en France et à l’étranger.

Il obtient avec cette dernière le Prix de la Mélodie au concours international Nadia et Lili Boulanger et, plus récemment, le premier prix ainsi que quatre prix spéciaux (prix pour l’interprétation de la pièce contemporaine, du jury de la presse, du jury junior et de l’association des amis du Lied) au concours international IVC à s’Hertogenbosch (Pays-Bas). Dans cette même lignée, il est nommé lauréat HSBC 2016 du prestigieux festival d’Aix-en-Provence.

Il participe en tant que chef de chant à de nombreuses productions d'opéra, et collabore régulièrement avec l'Opéra de Saint-Etienne et l'Opéra de Lyon. Florian Caroubi est diplômé des masters de piano et d’accompagnement au piano au CNSMD de Lyon, qu'il obtient tous les deux avec les félicitations du jury. Remarqué récemment par la pianiste britannique Imogen Cooper, il intègre le programme Imogen Cooper Trust.

Ses activités de chef d'orchestre l'amènent à prendre la direction permanente de l'ensemble Amacordes. Il est par ailleurs plusieurs fois invité en Malaisie où il dirige en particulier La Bohème de Puccini et Carmen de Bizet.

En juin 2014, il dirige la création du Concerto pour piano de Pascale Jakubowski.Fortement concerné par la diffusion de la musique classique et le fait d'aller à la rencontre de nouveaux publics, Florian Caroubi s'investit dans différents projets pédagogiques.

Ainsi, il est le directeur musical du Carillon de Papageno, association ayant pour but de promouvoir l'opéra et l'art lyrique. Dans ce cadre, il participe à la programmation de la saison de concert de cette association et à la création de spectacles pédagogiques comme La Petite Flûte Enchantée. Par ailleurs, en collaboration avec le Quatuor Syrah et l'Opéra de Marseille, il s'engage dans le projet Apprenti chef d'orchestre dont le but est de proposer à des élèves de collège une initiation à la direction d'orchestre, voie royale pour approcher les merveilles et les mystères de la musique.

Née à Lyon, Fanny Bracco débute le piano à l'âge de six ans et entre au Conservatoire Régional de Lyon en classes à horaires aménagés musique chez Delphine Marcorelles.

Elle intègre la classe de piano de Hervé Billaut en 2012 et obtient un DEM trois ans plus tard. Parallèlement, elle étudie l'écriture musicale auprès de Marie-Agnès Sauvignet et de Cédric Granelle toujours au CRR de Lyon, et obtient un DEM dans cette discipline en 2016.

Depuis 2017, elle poursuit ses études au CNSMD de Lyon dans les classes de Hervé N'Kaoua et de Thierry Rosbach.

Elle participe à de nombreuses académies d'étés dont elle bénéficie des précieux conseils de professeurs comme Juliette Ciesla, Christophe Simonet ou plus récemment Carine Zarifian. Son cursus lyonnais l'amène à jouer dans quelques grandes salles de cette ville, notamment la salle Molière, le théâtre Kantor de CENS, l'amphithéâtre de l'Opéra de Lyon et la Bourse du Travail où elle se produit en soliste avec l'orchestre symphonique du CRR de Lyon, sous la direction d'Alain Jacquon.

Elle se produit régulièrement en soliste dans le cadre de différentes associations telles que Musique à Groix en Bretagne, le Moulin d'Andé...

Coralie Karpus, pianiste

 

Née en 1983, Coralie Karpus commence ses études musicales au Conservatoire de Lille où elle reçoit successivement ses prix de piano, d'écriture (prix SACEM), et d'accompagnement.

Désireuse d'enrichir son parcours, elle s'initie également  très tôt à la pratique de l'alto et du chant.

En 2001, elle obtient son prix de piano au Conservatoire de Rueil-Malmaison puis intègre, en 2003, le Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon (CNSMD), où elle obtiendra son Diplôme National Supérieur de piano (DNSEM) puis un prix de perfectionnement.  Au cours de son cursus elle participe au programme d'échange Erasmus, ce qui lui permet d'explorer la musique hongroise dans la classe d'Istvan Lantos, à l'Académie Liszt de Budapest. Pendant ces années d'études elle travaille régulièrement avec Colette Zérah, pianiste et pédagogue de renom, qui a encore aujourd'hui une grande importance dans son chemin musical.

Son vif intérêt pour le milieu lyrique l'amène ensuite à compléter sa formation dans la classe d'Anne le Bozec au CNSMD de Paris ; elle y obtiendra brillamment son Master d'accompagnement vocal  en juin 2012.

Coralie Karpus s'intéresse à la pédagogie et enseigne depuis plusieurs années, notamment dans le domaine de l'accompagnement vocal et instrumental. Elle a été assistante-chef de chant de la classe d'Anne-Marie Rodde, à l'Ecole Normale de Musique de Paris.

Elle a bénéficié de la formation à l'enseignement du CNSMD de Lyon, à l'issue de laquelle elle a obtenu deux Certificats d'Aptitude (CA de piano et CA d'accompagnement en 2012/13).

Au cours de Masterclass, elle s'est perfectionnée auprès de Géry Moutier, Henri Barda, Michel Béroff, Thierry Rosbach, Christophe Simonet, Jean-Claude Pennetier….

Elle s'est produite à Lyon, Lille, Rennes, Orvault, Dol-de-Bretagne, Nancy, le Mont-Dore, la Chaise-Dieu, le Moulin d'Andé (Normandie), Paris (Institut Hongrois, Schola Cantorum, Salle Cortot, Salon Michelin, Cité des Arts…), mais aussi à l'étranger (Allemagne, Italie, Angleterre, Hongrie, République Tchèque…). Elle collabore avec différents orchestres : Orchestre Symphonique de Bretagne, Orchestre Philarmonique de Radiofrance pour diverses tournées et festivals. L'opéra de Rennes la sollicite également pour des productions ponctuelles.

Elle est actuellement professeur- accompagnatrice au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rennes ainsi qu'au Pôle d'Enseignement Supérieur Bretagne-Pays de Loire.

Chloé Jacob, soprane

 

Chloé JACOB commence son parcours dans la classe de chant lyrique de Viviane DURAND au Conservatoire de Clermont-Ferrand. Tout en se formant à la littérature allemande, au Droit international public et droit social, et au Management des ressources humaines, elle mène de front son parcours au conservatoire jusqu’au DEM avant d’être admise en juin 2017, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon, dans la classe de Mireille DELUNSCH et Sylvie LEROY.

Parallèlement, elle se perfectionne dans le cadre de stages, Masterclasses, et projets auprès de Robert EXPERT et Delphine COLLOT à l’Académie de Musique de La Chaise Dieu, Isabelle GERMAIN, David SELIG, Jean-Daniel SENESI, Julia KAUFMANN (UdK Berlin), Roberto SCANDIUZZI, Hartmund HOELL...

Elle se produit régulièrement en Auvergne dont elle est originaire, mais aussi à Angoulême, Roanne, Bordeaux, Lyon, les Arcs 1800 (Centre Taillefer)... en récital ou en tant que soliste dans des productions avec chœur, ou comme chambriste dans de petits ensembles, ce qui lui permet d’aborder un large répertoire allant de la musique ancienne au contemporain.

Comme soprano solo, nous avons pu l’entendre accompagnée par orchestre, petit ensemble instrumental ou piano, dans la Missa assumpta est Maria de M-A. CHARPENTIER, le Magnificat d’Antonio VIVALDI, la Messe en Sol de SCHUBERT, la Messe en Ré Majeur d’Antonin DVORAK, la Naissance de Vénus de FAURE, le Psaume 42 de Félix MENDELSSOHN, le Magnificat d’Arvo PART, le Magnificat de Luciano BERIO, la Messe en Mib de SCHUBERT, le Requiem de FAURE, le Stabat Mater et le Salve Regina de PERGOLESI, La Messe du Couronnement ou encore le Requiem de MOZART ...

Pour la saison 2018-2019, elle est la soliste invitée pour la Tournée départementale de l’Orchestre des Dômes (dir. Gilles Raynal) dans un programme d’Airs d’opéra et pièces contemporaines.

A la scène elle est en 2016, Isabelle dans l’opérette « Bonne et heureuse année » d’Henri LOCHE. En août 2017 elle est Pamina dans une restitution de La flûte enchantée de MOZART à l’Académie Mille Sources Dordogne mise en scène par Jean-Daniel SENESI, puis en novembre 2017, la Bergère, la Chatte et l’Ecureuil dans l’Enfant et les sortilèges de RAVEL dans le cadre d’une collaboration CNSMDL-ENSATT. En 2019, elle est Agata dans « Il Flaminio » de PERGOLESI mis en scène par Christian Schiaretti.

En avril 2018, elle est finaliste au Concours International de Chant lyrique de Bordeaux organisé par l’Association des « Amis du Grand théâtre ».

Hugo Philippeau, pianiste

 

Hugo Philippeau est né en 1992 à Vitry-sur-Seine (Val de Marne). Il découvre la musique par le chant au sein de l'académie vocale de Paris dirigée par Iain Simcock, ce qui lui permet de découvrir un vaste répertoire allant du chant grégorien, avec plusieurs visites à l'abbaye de Solesmes, jusqu'à la musique contemporaine. Le piano prend ensuite le relais. En 2007, c'est l'entrée au CRR de Paris dans la classe d'Anne-Lise Gastaldi, jusqu'en 2010, avec l'obtention du DEM, suivi par un cycle de perfectionnement au CRR de Boulogne-Billancourt.

En 2012, il intègre le CNSM de Lyon dans la classe de Marie-Josèphe Jude en piano. Avec une licence passée brillament, une mention spéciale vient aussi couronner ses efforts dans la musique d'ensemble. L'année de son prix voit l'arrivée d'Alain Planès comme professeur remplaçant. En 2017, c'est l'entrée en classe d'accompagnement, sous la tutelle de David Selig, à l'unanimité, entrainant par affinité musicale l'entrée en master de musique de chambre à l'unanimité également,en 2018, au sein du trio des lumières. La curiosité et la chance permettent à Hugo de recevoir aussi les précieux conseils d'Anne Queffelec, Bruno Rigutto, Dominique Merlet, Avo Kouyoumdjian, Dimitri Alexeev, plus récemment Jorg Demus et Erich Höbarth ou encore Mireille Delunch.

Hugo se produit en concert dans les différentes salles de musique lyonnaises, salle Molière, théâtre des Célestins, Institut Goethe, Palais des Congrès, Mozarteum de Lyon etc. ainsi qu'en France et à l'étranger, comme à la Mozartwohnhaus à Vienne en 2017, en 2018 au Museo del Pianoforte Antico dans le Trente en Italie, à venir Leipzig en septembre 2019.

Son activité prennante d'accompagnateur l'amène à occuper le rôle de chef de chant pour une production au sein du festival musiques interdites à Marseille en 2018, saluée par la critique, ou d'accompagner la maîtrise d'enfants de Châlons-sur Saône dans sa tournée à New-York en 2016.

Hugo accompagne aussi différents choeurs lyonnais de la mouvance "à choeur joie", tels les cigales de Lyon, les chanteries, et le choeur Mik'ados qu'il a pu suivre dans une tournée en Turquie en 2015.

Hugo est lauréat avec le Trio des Lumières du concours Primo Ferrari 2018 en Italie, et a été sélectionné avec le duo Ebbo qu'il forme avec le baryton basse Antoin Herrera pour participer au concours international de musique de chambre de Lyon, présidé par Felicity Lott, ou il aura le plaisir de vous retrouver si le concert vous a plu.

Bio Alexandra
Bio Didier

Ces dernières saisons Stefan Cassar a donné des concerts et a participé à des festivals prestigieux dans plusieurs villes de France et à l’étranger: Bruxelles, Berlin, Bâle, Zurich, Sofia, Montecarlo mais aussi aux États Unis  à New York, Chicago, Washington DC  et en Asie, en Thaïlande, a Bangkok et Hua-Hin. Au Cambodge il était invité par l’ambassadeur de l’Union Européenne à donner un récital Beethoven lors du 12ème « International Music Festival » de Phnom Penh.

Son « jeu vigoureux empreint d’une intense expressivité » a été salué par le journal Leipziger Volkszeitung lors de ses récitals en Allemagne. La presse française s’enthousiasme pour son interprétation du Troisième Concerto de Beethoven : « Stefan Cassar en livre une vision aérienne et délicate dotée d’une belle technique pianistique….. Il en devient l’interprète idéal.»

Dans des cadres plus intimistes de concerts privés – loin des salles de concerts – il est invité  à Paris et dans d’autres villes de France par des galeries d’art majeures, des musées, dont La Maison Rouge et le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme de Paris. Récemment le Musée des Beaux Arts de Lyon a fait appel à Stefan Cassar pour un récital marquant le 10ème anniversaire de l’acquisition du tableau mythique parmi les plus grandes redécouvertes de l’histoire de l’art : « La Fuite en Égypte » de Nicolas Poussin, mais aussi pour des enseignes prestigieuses dont la Société des bains de mer à Monaco pour un concert  au Thermes Marins de Monte-Carlo célébrant ce lieu mythique.

Soliste au sein de divers ensembles de musique de chambre, il s’est produit avec de prestigieux artistes comme l’altiste Gérard Caussé, le violoncelliste français Dominique de Williencourt, le violoniste russe Vadim Tchijik, la flûtiste suisse Myriam Hidber Dickinson,  le Quatuor Ludwig, les solistes de l’Orchestre National de France et de l’Orchestre National de Lyon. Stefan Cassar aime également mélanger les arts : avec la danseuse italienne  Francesca Ziviani il propose entre autres un spectacle  autour de la musique de John Cage.

Invité régulièrement à donner des masterclasses, Stefan Cassar est directeur artistique du festival de musique de chambre  « Nouvelles Renaissances » en Corrèze  et aussi d’ « Un Piano en Hiver » ainsi que « Les Moments musicaux » à Belle Île en Mer.

Il a également dirigé les festivals « Les Nocturnes » dans le Luberon et «Un Piano à Collonges» près de Lyon.

En janvier 2016, Stefan Cassar a été invité par Paolo Fazioli pour  inaugurer en Première Mondiale à L’Hôtel Gallifet à Paris le nouveau piano Aria de la marque prestigieuse italienne Fazioli, avec un récital d’œuvres de Liszt, Beethoven et Ravel.

Parallèlement à sa carrière de concertiste, il donne régulièrement des concerts destinés aux enfants avec des courtes présentations avant chaque œuvre permettant de rendre le grand répertoire du piano plus accessible.

Diplômé de l’Ecole Normale Supérieure de Musique de Paris ainsi que de la  Royal School of Music de Londres, Stefan Cassar s’est perfectionné auprès de pianistes tels que Germaine Mounier, Valery Affanasiev, Halina Czerny Stefanska ou encore Sergio Perticaroli au Mozarteum de Salzbourg.